Hongrie. Anti-syndicalisme sans précédent dans le secteur public

En partenariat avec MASZSZ, la plus grande confédération syndicale hongroise représentant les travailleurs du privé et du public, affiliée à la CES et la CSI.

Le 13 janvier, quatre syndicalistes ont été licenciés au cours de la séance de négociation salariale par le PDG de Fővárosi Közterület-fenntartó (sans but lucratif) - FKFZrt. Les représentants syndicaux ont exigé une augmentation de salaire équitable. Ils ont exprimé leur volonté de recourir à la grève en raison de l'insatisfaction des travailleurs. En réponse, M. István Csontos, PDG de la société responsable de la gestion des déchets, de l'assainissement et du nettoyage des espaces publics de la capitale Budapest, a non seulement licencié les 4 collègues, il les a expulsé des locaux syndicaux. András Király, secrétaire du syndicat d'entreprise, l'un des syndicalistes licenciés, est également président du Syndicat des travailleurs municipaux HVDSZ2000 et membre du présidium MASZSZ. Le syndicat, avec le soutien de MASZSZ et de ses affiliés, continue à chercher un moyen de résoudre ce conflit. Il s'agit d'une mesure sans précédent dans le secteur public, dans une entreprise publique. Les syndicalistes hongrois craignent que cette loi n'ouvre une nouvelle ère d'anti-syndicalisme dans le pays.
 


Vous pouvez aider ! Entrez votre nom et votre courriel et cliquez sur le bouton 'Envoi' au bas de cette page.

Nom:
[requis]
Courriel:
[requis]
Syndicat/organisation:
Votre pays :
Entrez votre message ici ou utilisez le message existant.



Si vous désirez recevoir d’'autres messages d'alerte urgents, cochez cette boîte:

Stop spam!
Entrez le numéro 3324 ici:

Merci





Votre message sera envoyé aux adresses courriels suivantes
fkfzrt@fkf.hu, tarlosistvan@budapest.hu