Kazakhstan. Halte à la persécution des leaders syndicaux !

En partenariat avec IndustriALL et la Confédération Syndicale Internationale.

Fin juillet 2017, un tribunal du Kazakhstan a condamné la présidente de la Confédération des syndicats indépendants (KNPRK), Larisa Kharkova, à quatre ans de restriction de sa liberté de mouvement et à cinq ans d’inéligibilité aux fonctions de dirigeant d’un syndicat. Auparavant, le vice-président du KNPRK, Nurbek Kushakbaev, et le délégué du syndicat de l'usine Oil Construction Company, Amin Eleussinov, ont été condamnés à des peines d'emprisonnement.

Rejoignez notre campagne pour dire au gouvernement du Kazakhstan de mettre fin à cette répression antisyndicale dès maintenant.
 


Vous pouvez aider ! Entrez votre nom et votre courriel et cliquez sur le bouton 'Envoi' au bas de cette page.

Nom:
[requis]
Courriel:
[requis]
Syndicat/organisation:
Votre pays :
Entrez votre message ici ou utilisez le message existant.



Si vous désirez recevoir d’'autres messages d'alerte urgents, cochez cette boîte:

Stop spam!
Entrez le numéro 3529 ici:

Merci





Votre message sera envoyé aux adresses courriels suivantes
press@akorda.kz, akorda.press@gmail.com, kanc@adilet.gov.kz, mission@kazakhstan-geneva.ch, mfa@mfa.kz, press_mtszn@mail.ru, t.duisenova@enbek.gov.kz, info@ombudsman.kz, press@prokuror.kz, knprkcampaign@gmail.com