Biélorussie: libérez les dizaines de militants syndicaux emprisonnés


En partenariat avec l'Union des Syndicats Indépendants de Biélorussie, BITU et la Confédération Syndicale Internationale.

Le vendredi 13 novembre, la police a arrêté 42 militants syndicaux qui visitaient un musée en l'honneur de Tadeusz Kościuszko. Parmi eux, il y a des participants à la grève à l'usine JSC Belaruskali. En quittant le musée, ils ont été repérés par la police alors qu'ils portaient le drapeau blanc-rouge-blanc de la Biélorussie. Parmi les personnes arrêtées se trouvaient certains des dirigeants syndicaux libérés quelques jours plus tôt. Les détenus se trouvent dans la cour du poste de police d'Ivatsevichi. La police dit que "certaines des personnes arrêtées seront gardées en attente d’un procès". Normalement, les tribunaux ouvrent plus tôt le lundi. Veuillez vous joindre à nous pour envoyer un message urgent à la police locale et nationale demandant leur libération.
 


Vous pouvez aider ! Entrez votre nom et votre courriel et cliquez sur le bouton 'Envoi' au bas de cette page.

Nom:
[requis]
Courriel:
[requis]
Syndicat/organisation:
Votre pays :
Entrez votre message ici ou utilisez le message existant.


Stop spam!
Entrez le numéro 4609 ici:

Merci


Si vous désirez recevoir d’'autres messages d'alerte urgents, cochez cette boîte:

Yes:
No:

LabourStart prend votre vie privée au sérieux. Lisez notre déclaration de confidentialité ici.






Votre message sera envoyé aux adresses courriels suivantes
uk.london@mfa.gov.by, belgium@mfa.gov.by