Cette campagne est close.



L’ONU a retiré l'accréditation des syndicats de son personnel et refuse toute négociation

En partenariat avec les syndicats de personnels de l’ONU représentant 65 000 membres travaillant autour du monde, souvent dans des conditions dangereuses et hostiles.

Le 11 juillet dernier, le Secrétaire Général des Nations Unies, Ban Ki-moon a annoncé le retrait de la reconnaissance officielle des organisations syndicales représentant les 65 000 membres de son personnel dont beaucoup interviennent dans des locations dangereuses et des zones de guerre. Il refuse désormais toute négociation sur la santé et la sécurité au travail ainsi que les termes et les conditions d'emploi préférant des "consultations".
Ces dix dernières années, 555 employés ont été victimes d’agressions et 200 sont morts dans cette organisation censée maintenir les droits de l’homme et les normes internationales du travail. Si l’ONU refuse d’appliquer ces droits à son propre personnel, quelle crédibilité a-t-elle auprès des gouvernements qui font de même ? Les syndicats des employés de l’ONU campagne pour que Ban Ki-moon revienne sur sa décision avant la fin de l’année.
 




Votre message sera envoyé aux adresses courriels suivantes
bkm@un.org, malcorra@un.org, pollardc@un.org, unstaffunions@gmail.com