Iran. Cessez les arrestations d’enseignants !

En partenariat avec l'Internationale de l'Éducation, une fédération syndicale mondiale regroupant 396 syndicats et associations dans 171 pays et territoires et représentant quelques 32,5 millions d'enseignants et professionnels de services annexes.

Les enseignants et les employés de l’éducation iranienne continuent de faire face à une répression sévère pour avoir défendu pacifiquement leurs droits et leurs libertés. Au moins 15 enseignants ont été arrêtés et de nombreux autres convoqués pour être interrogés ou menacés par les services de sécurité pour leur participation à une grève pacifique de deux jours convoquée par le Conseil de coordination des associations des enseignants iraniens (CCITTA) dans de nombreuses villes d'Iran les 13 et14 novembre 2018. Une grève précédente des enseignants les 14 et 15 octobre avait déjà entraîné l'arrestation d'enseignants militants. Les enseignants exigent des salaires décents, une éducation gratuite de qualité pour tous, ainsi que le droit de constituer des organisations syndicales indépendantes et d'y adhérer. Ils demandent également la libération de tous les enseignants déjà détenus pour avoir défendu leurs droits. Nous avons besoin de votre soutien pour appeler les autorités iraniennes à mettre fin à la persécution et à la criminalisation des militants des droits des enseignants et de leurs syndicats indépendants.
 


Vous pouvez aider ! Entrez votre nom et votre courriel et cliquez sur le bouton 'Envoi' au bas de cette page.

Nom:
[requis]
Courriel:
[requis]
Syndicat/organisation:
Votre pays :
Entrez votre message ici ou utilisez le message existant.


Si vous désirez recevoir d’'autres messages d'alerte urgents, cochez cette boîte:
LabourStart prend votre vie privée au sérieux. Lisez notre déclaration de confidentialité ici.

Stop spam!
Entrez le numéro 3962 ici:

Merci





Votre message sera envoyé aux adresses courriels suivantes
media@rouhani.ir, iran@un.int, secretariat@iranembassy.be, rights@ei-ie.org