Zimbabwe : abandonnez les accusations et réintégrez les infirmières licenciées

En partenariat avec l'Internationale des services publics, une fédération syndicale mondiale réunissant plus de 700 syndicats représentant 30 millions de travailleurs dans 154 pays dont l'Association des infirmières du Zimbabwe (ZINA).

Le gouvernement zimbabwéen a ordonné l’arrestation de 13 infirmières qui protestaient contre la détérioration de leurs salaires et de leurs conditions de travail. Ils ont depuis été libérés sous caution mais ont été licenciés. Le taux d'inflation oscillant autour de 1000%, le coût de la vie a augmenté si rapidement et si fortement qu'il a rendu les salaires du secteur public quasiment sans valeur.

L'Association des infirmières du Zimbabwe (ZINA), avec des travailleurs réunis à Harare et Bulawayo, fait pression pour une révision à la hausse des salaires et des indemnités COVID-19 en suspens, ainsi que pour la fourniture d'équipements adéquats de protection individuelle (EPI). C'était après que le gouvernement eut rendu inutile le Groupe de négociation bipartite pour le secteur, lorsqu'il avait unilatéralement déclaré qu'il ne s'engagerait dans aucune forme de négociation collective au cours des trois prochains mois.

Soutenez ZINA et les infirmières zimbabwéennes. Envoyez votre propre lettre de protestation appelant à la libération et à la réintégration de toutes les infirmières et exigez du gouvernement du Zimbabwe la cessation des intimidations et le harcèlement des agents de santé, leurs demandes et préoccupations légitimes sont dignes d’écoute.
 


Vous pouvez aider ! Entrez votre nom et votre courriel et cliquez sur le bouton 'Envoi' au bas de cette page.

Nom:
[requis]
Courriel:
[requis]
Syndicat/organisation:
Votre pays :
Entrez votre message ici ou utilisez le message existant.


Stop spam!
Entrez le numéro 4428 ici:

Merci


Si vous désirez recevoir d’'autres messages d'alerte urgents, cochez cette boîte:

Yes:
No:

LabourStart prend votre vie privée au sérieux. Lisez notre déclaration de confidentialité ici.






Votre message sera envoyé aux adresses courriels suivantes
labourmasanga@gmail.com, enokdongo@gmail.com, munengiwakuda@gmail.com, rights@world-psi.org