Cette campagne est close.



Inde : sauvons le droit du travail !

En partenariat avec IndustriALL, l’Internationale de Éducation, la Fédération Internationale des Ouvriers du Transport, Internationale des services publics, Internationale des Travailleurs du``Bâtiment et du Bois, L’Union internationale des travailleurs-euses de l’alimentation, de l’agriculture, de l’hôtellerie-restauration, du tabac et des branches connexes, UNI Global Union et la Confédération Syndicale Internationale.






De nombreux États indiens utilisent la crise des coronavirus comme prétexte pour suspendre la législation du travail et attaquer le droit du travail alors que le gouvernement central de Narendra Modi poursuit son offensive contre le mouvement syndical. L'Uttar Pradesh, le Madhya Pradesh, le Gujarat et l'Himachal Pradesh ont annoncé d'importants changements, faisant passer la durée du travail de 8 à 12 heures, introduisant un contrat à durée déterminée ou accordant des dérogations à la législation du travail. De nombreux autres états ont également introduit des changements. Ces atteintes aux droits des travailleurs ont été commises par le biais de décrets exécutifs lorsque l'assemblée législative ou le parlement ne siégeait pas. Les modifications ont été apportées sans consultation des syndicats et portent atteinte aux principes et droits fondamentaux du travail. Le gouvernement indien doit retirer ces changements, renforcer l'inspection du travail et garantir la sécurité sociale pour tous les travailleurs et travailleuses.
 




Votre message sera envoyé aux adresses courriels suivantes
pmh7rcr@gov.in, cmup@nic.in, vijaybhairupani@gmail.com, cm-hp@nic.in, jr.thakur@nic.in, cmrajasthan@nic.in, cmharyana@nic.in, cm-ua@nic.in, cm@assam.gov.in, cm.goa@nic.in, mla.taleigao.gvs@gov.in, cm@mp.nic.in, pslabour@mp.gov.in, sahabhag.maharashtra@gov.in, cmo@punjab.gov.in