Algérie : Libérez Ramzi Dardar, militant syndical, emprisonné sur de fausses accusations de terrorisme


En partenariat avec IndustriALL, PSI, et l'UITA.

Depuis de nombreuses années, les syndicats indépendants qui revendiquent des droits et une reconnaissance sont confrontés à une répression, qui s'est maintenant intensifiée avec l'émergence du mouvement de masse pour la démocratie, le Hirak. Les dirigeants et les adhérents des syndicats font face aux licencicents, les bureaux syndicaux fermés et scellés par la police. Harcèlement et emprisonnement constituent une nouvelle répression entrée dans une phase dangereuse.
Le 30 juin, la police algérienne a arrêté le dirigeant syndical Ramzi Dardar, mécanicien automobile et dirigeant élu de l'Union algérienne des industries (UAI), représentant les travailleurs du secteur industriel informel et qui est affilié à la confédération indépendante COSYFOP. Dardar est accusé de terrorisme et d'atteinte au moral de l'armée et à l'unité nationale à travers ses publications sur les réseaux sociaux.
Les syndicats mondiaux IndustriALL, ISP et UITA ont appelé l'OIT à intervenir et à exiger que le gouvernement libère Dardar et abandonne toutes les charges retenues contre lui. Le gouvernement algérien a répondu en transférant Dardar dans un quartier pénitentiaire pour les condamnés à mort. La date du procès n'a pas encore été fixée. Des rapports alarmants indiquent que sa santé physique et mentale se détériore.
Nous appelons le gouvernement algérien à libérer immédiatement et sans condition Ramzi Dardar et à respecter pleinement les droits syndicaux et démocratiques énoncés dans les normes internationales, y compris les conventions de l'OIT.
Tu peux aider ! Merci d’envoyer le message ci-dessous.
 


Vous pouvez aider ! Entrez votre nom et votre courriel et cliquez sur le bouton 'Envoi' au bas de cette page.

Nom:
[requis]
Courriel:
[requis]
Syndicat/organisation:
Votre pays :
Entrez votre message ici ou utilisez le message existant.


Stop spam!
Entrez le numéro 5023 ici:

Merci


Si vous désirez recevoir d’'autres messages d'alerte urgents, cochez cette boîte:

Yes:
No:

LabourStart prend votre vie privée au sérieux. Lisez notre déclaration de confidentialité ici.






Votre message sera envoyé aux adresses courriels suivantes
President@el-mouradia.dz, contact@mjustice.dz, contact@mission-algeria.ch, consulat-algerie@consulat-algerie.ch, secretariat@consulatalgerie.be